Le secret des grands champions

Devenir pilote professionnel constitue un véritable rêve pour nombre d’entre nous. Qui n’a jamais rêvé de participer aux plus grandes compétitions, de parcourir les plus prestigieux circuits et de monter sur le podium pour savourer sa victoire ? Pour devenir un bon pilote de moto cependant, il ne suffit pas d’avoir une passion pour la course. Il faut développer un mental fort, l’esprit du combattant.

La positive attitude

Valentino Rossi vous le dira, il ne suffit pas d’être un bon pilote pour devenir Champion du monde. Le talent ne suffit pas pour atteindre le statut de légende. Il ne s’agit que d’un moteur que vous aurez besoin d’alimenter avec la passion et la persévérance. La passion vous permet de prendre gout à chacune de vos courses malgré vos résultats. La passion vous aide à vous fixer des objectifs et à continuer votre carrière. La passion correspond à cette voix intérieure qui vous dit que vous aimez la course et qu’il s’agit de l’unique moyen de vous sentir vivant. La persévérance quant à elle vous aide à relativiser dans les moments de doute. Que vous le vouliez ou non, vous devrez vivre ce genre d’expérience. Vous ne pourrez pas toujours gagner ni battre vos records. Il arrivera même un jour où vous devrez abandonner une course. La persévérance vous aidera à trouver la force et la motivation nécessaire pour revenir et pour vous dépasser.

La pleine conscience

Avoir conscience de ses limites et de ses faiblesses constitue une qualité primordiale pour devenir un grand champion. Ces connaissances vous aideront en effet à choisir la meilleure stratégie et à établir un plan de carrière. Elles vous permettront aussi de prendre LA décision lorsque le moment sera venu à savoir celle de vous retirer et de prendre votre retraite. Enfin, avoir pleinement conscience de vos limites vous aidera à vous améliorer. Vous pourrez en effet concentrer votre travail sur vos lacunes ce qui boostera son efficacité. Comme le dit le dicton : « pour trouver le bon remède, il faut trouver les bons maux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *